a

Menu

2019-2020, un jeune réseau, une forte cohésion et des enjeux de taille

Rapport annuel

  • AGA - 22 octobre 2020
Mme Manon Loranger

Mme Manon Loranger

Présidente

Le mot de la présidence.

Quelques années avant sa fondation, il aurait été difficile d’imaginer le Réseau de coopération des EÉSAD tel qu’il est aujourd’hui, et pourtant, il est bel et bien là et clôture sa 3e année d’existence en suivant une progression constante.

Je suis très fière de vous présenter les résultats de l’année 2019-2020 parce qu’ils témoignent de la maturité de notre jeune réseau. Chaque EÉSAD peut légitimement partager cette fierté car il s’agit d’un succès collectif attribuable à chacun.

Je tiens d’ailleurs à souligner le travail remarquable du conseil d’administration que j’ai eu l’honneur de présider. Ce conseil est, à mon avis, à l’image de notre réseau dans lequel des personnes passionnées y échangent des idées fortes, mais parviennent toujours à s’entendre pour améliorer le sort des usagers et des employés du soutien à domicile au Québec. Cette cohésion est essentielle quand on mesure l’ampleur des enjeux auxquels nos entreprises doivent faire face.

Dans le rapport annuel de l’an passé, nous envisagions l’année 2019-2020 comme une année-charnière durant laquelle nous devions renforcer notre capacité d’adaptation aux changements en cours et à venir. L’arrivée de la pandémie, en mars 2020, a dépassé tout ce que nous pouvions imaginer comme changement à venir, mais les EÉSAD sont toujours là, plus indispensables et solidaires que jamais.

Il n’y a pas de réussite sans efforts. Si nous sommes toujours debout après 7 mois de crise sanitaire, c’est nécessairement grâce au temps et à l’énergie que chacune des EÉSAD a investi dans le Réseau de coopération des EÉSAD avant l’arrivée de la COVID-19 dans nos vies. J’ai confiance que si nous continuons à travailler ensemble, nous saurons transformer les crises en opportunités de développement, au bénéfice des Québécois et Québécoises qui souhaitent vivre et vieillir chez eux malgré la perte d’autonomie et les limitations fonctionnelles.

À ce titre, soulignons la qualité du soutien offert par l’équipe du Réseau de coopération des EÉSAD. Notre partenariat avec le Consortium de ressources et d’expertises coopératives ne nous donne pas seulement accès à une diversité de ressources, elle permet aussi à nos entreprises de collaborer avec des professionnels engagés qui n’hésitent pas à se mobiliser lorsque les circonstances l’exigent. Les derniers mois l’ont bien démontré.

Mon implication se termine avec cette année 2019-2020. Je souhaite donc vous remercier de la confiance que vous m’avez accordée à la présidence du Réseau. Ce fut un honneur de travailler pour vous et avec vous. La force d’un regroupement solide qui travaille fort ensemble est inestimable. Le Réseau de coopération des EESAD est ce que les Québécois et Québécoises ont de plus sûr pour l’avenir du soutien à domicile alors prenez-en bien soin. Pour nos 100 000 usagers et tous les autres à venir, merci à tous les membres du Réseau, à ses administrateurs et administratrices et à son équipe!

Mission.

Le Réseau a pour but de regrouper les EÉSAD afin de:

  1. Fournir à ses membres des biens et des services nécessaires à l’exploitation de leur entreprise;
  2. Assurer la promotion et le développement des EÉSAD ainsi que leurs activités connexes;
  3. Favoriser les échanges d’information et d’expertise et la concertation des actions sur des projets communs;
  4. Protéger, défendre et promouvoir les intérêts de l’ensemble du Réseau et de chacun de ses membres;
  5. Offrir et apporter au besoin un soutien technique et professionnel en matière d’organisation et de promotion des services, de financement, de formation des administrateurs et du personnel de ses membres et autres besoins;
  6. Soutenir les membres dans l’amélioration de la qualité des services et le développement de l’emploi;
  7. Promouvoir la coopération et l’économie sociale.
M. J. Benoit Caron

M. J. Benoit Caron

Directeur général

Le mot de la direction générale.

Les entreprises d’économie sociale en aide à domicile jouent un rôle indispensable au Québec. Ces entreprises collectives ont su, au cours des années, prendre la place souhaitée par les instances gouvernementales et leurs communautés. Le Réseau de coopération des EÉSAD, ce jeune géant, se doit d’assurer le soutien et l’accompagnement de ses membres afin de poursuivre le travail réalisé depuis près de 25 ans.

Chers membres du Réseau, forts de vos efforts et de l’engagement qui vous animent, les services à domicile se distinguent et obtiennent une reconnaissance enviable parmi tous les secteurs de l’économie sociale. Même l’acronyme « EÉSAD » a récemment réussi à faire sa place. Évidemment, il y a encore énormément à faire, énormément d’enjeux et de défis à relever, mais les EÉSAD sont mieux disposées aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été au cours des deux dernières décennies.

2019-2020 marque la troisième année d’existence du Réseau de coopération des EÉSAD. Le Réseau a poursuivi son appropriation des dossiers et des obligations qui incombaient aux associations précédentes. Cette année aura permis de conclure ces transferts. Plusieurs programmes, mesures ou services ont soutenu les membres du Réseau et permis leur développement ou leur consolidation. Vous serez d’ailleurs en mesure de le constater dans la suite de ce rapport annuel.

Le Réseau se doit d’identifier et de mettre en œuvre le plus grand nombre de moyens favorisant le maintien et l’évolution du secteur. Le soutien à domicile, que ce soit par son offre de services d’aide à la vie domestique ou encore par son offre de services d’assistance personnelle, est un secteur voué à répondre à une hausse de la demande. La capacité de payer des usagers, l’importance des partenariats avec le réseau public ou encore la réalité de la main d’œuvre québécoise sont autant des défis à relever où le rôle du Réseau est primordial pour les EÉSAD.

Les dernières semaines de l’année financière, de ce rapport annuel, passeront certainement à l’histoire. Les EÉSAD ont été au front dès le début de cette pandémie et sont encore présentes aujourd’hui, animées par la même force. Le Réseau s’est investi à déployer le soutien qui pouvait favoriser la traversée des EÉSAD dans cette première vague et cela se poursuivra d’ailleurs en 2020-2021. Le Réseau aura ainsi eu une autre occasion de démontrer sa raison d’être et toute sa pertinence.

– IMPORTANT –

Sauf avis contraire, les statistiques sur les services présentées dans ce rapport annuel consolident les activités du Réseau de coopération des EÉSAD et de la Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec (FCSDSQ). En effet, il nous apparaît pertinent de présenter certains programmes de services à domicile qui se poursuivaient dans la FCSDSQ jusqu’en mars 2020, ces programmes bénéficiant à l’ensemble des membres du Réseau. Toutefois, les résultats financiers sommaires et les états financiers complets sont ceux du Réseau de coopération des EÉSAD seul.

Gouvernance.

CONSEILS D’ADMINISTRATION

COMITÉS EXÉCUTIFS

Composition du conseil d’administration.

9

Manon Loranger, Présidente

9

Martin-Charles St-Pierre, Vice-président

9

Pierre Beauchesne, Trésorier

9
9

Mélanie Gagnon, Administratrice

9

Sylvie Larouche, Administratrice

9

André Plouffe, Administrateur

9

Jean-Claude Préfontaine, Administrateur

9

Liane Proulx, Administratrice

9

Hélène St-Laurent, Administratrice

9

Christiane Tanguay, Administratrice

Membrariat.

Total de

86 EÉSAD

Une présence dans les
17 régions administratives
du Québec

Plus de
100 000 usagers

Près de
7 millions d’heures de services
de soutien à domicile
9 400 employés,
dont 8 700 préposées et préposés d’aide à domicile

Résultats financiers.

RÉSULTATS SOMMAIRES2018-20192019-2020VARIATION
PRODUITS1 358 665 $1 805 238 $+33%
FRAIS D'EXPLOITATION1 291 744 $1 759 070 $ +36%
EXCÉDENT DE L'EXERCICE66 921 $46 168 $-31%

La croissance appréciable des produits au cours de l’exercice financier 2019-2020 est principalement due à deux facteurs contributifs.

D’abord, le transfert graduel des programmes et de leurs opérations afférentes, de la FCSDSQ vers le Réseau de coopération des EÉSAD, s’est poursuivi lors de ce troisième exercice. En ce sens, la reconnaissance du Réseau de coopération des EÉSAD comme fédération sectorielle de coopératives lui a permis l’admissibilité à l’Entente de partenariat pour le développement des coopératives, avec comme résultat l’accès direct aux aides financières.

D’autre part, le Réseau de coopération des EÉSAD croît également au diapason de son secteur et de ses membres : l’augmentation du nombre et de l’ampleur des projets réalisés, la hausse des services aux membres de tous types (service-conseil, ententes, conventions de meilleures pratiques d’affaires, événements, etc.) et l’adhésion de nouveaux membres contributeurs à l’organisme sont autant de signes de la pertinence du Réseau pour ses membres et de sa place comme acteur clé du secteur.

Le Réseau de coopération des EÉSAD est exploité à des fins non lucratives et vise à toutes fins pratiques l’équilibre budgétaire. Les excédents des deux derniers exercices constituent la capitalisation de la jeune coopérative.

 

Services aux membres.

Heures de services rendus

37 750 h

Une augmentation de 12 %
par rapport à l’an passé

L’équivalent de 20 personnes

à temps plein

Qui se joignent aux équipes des EÉSAD au jour le jour, et tout particulièrement pour les défis à relever en gestion de ressources humaines

Ce sont 70 professionnels

qui sont intervenus auprès des EÉSAD

Et l’ensemble des 20 champs d’expertise du Consortium qui ont été sollicités

39

ententes de services

parmi ces 37 750 heures de services rendus

Nature des mandats :

  • Mandat de recrutement
  • Gestion des réseaux sociaux
  • Développement d’un intranet
  • Développement de sites Web
  • Réingénierie des processus
  • Organisation d’événements
  • Soutien en comptabilité
  • Équité salariale
  • Direction par intérim
  • Sondage de satisfaction

Il y a eu une amélioration des services rendus par le développement de nouvelles techniques d’animation, notamment pour l’accompagnement dans la réalisation de planifications stratégiques. Un diagnostic plus poussé pour l’exercice de FFOM (forces, faiblesses, opportunités, menaces) a aussi été développé.

Répartition des heures de services rendus

Aux services rendus aux membres, s’ajoutent les tâches de direction, d’administration et de coordination pour un total global de 43 608 heures utilisées par le Réseau via les ressources du Consortium de ressources et d’expertises coopératives, qui assure sa permanence.

L’utilisation des ressources se répartit comme suit.

Utilisation des ressources

PROGRAMME DEPAR

L’année 2019-2020 concluait la 2e phase de DEPAR (DEPAR2), un programme de subvention permettant l’implantation de meilleures pratiques d’affaires dans les EÉSAD. À cette fin, une enveloppe d’un million de dollars devait être consommée avant le 31 mars 2020.

Avec le bouleversement créé par la pandémie, le Réseau a obtenu une prorogation de trois mois pour la réalisation des projets dans le cadre du programme DEPAR. Face aux nouvelles réalités de la pandémie, une entente spécifique dédiée à l’ensemble des EESAD membres du Réseau a été conclue avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Pour 2019-2020, ce sont toutes les EESAD membres du Réseau qui ont pu bénéficier des subventions de DEPAR.

68 ententes signées en 2019-2020

Pour un total de 147 ententes sur les deux années du programme DEPAR2

Répartition du nombre d'ententes selon les cibles du programme

  • Cible 1 – 17 ententes
    Implantation et actualisation du coût de revient
  • Cible 2 – 2 ententes
    Tableau de bord
  • Cible 3 – 7 ententes
    Attrait et fidélisation des ressources humaines
  • Cible 4 – 13 ententes
    Mise sur pied d’une stratégie de communication
  • Cible 5 – 11 ententes
    Développement des affaires
  • Cible 6 – 17 ententes
    Gestion intégrée de la qualité et des processus d’affaires
  • Cible COVID-19 : 1 entente

Cible 2 – Développement du tableau de bord IDÉ

Le Réseau a conçu et déployé un nouveau tableau de bord financier qui permet l’analyse comparative de l’EÉSAD, en regard de son historique d’entreprise ou vis-à-vis des données anonymisées des autres EÉSAD qui ont déployé l’outil.

Mettant à profit de nouvelles technologies de traitement des données et d’affichage d’information, il s’agit d’un outil de gestion et d’aide à la décision léger et facile à utiliser par les dirigeants et administrateurs des EÉSAD. Un volet RH devrait être ajouté en 2021.

PROGRAMME FAPAQE

Le programme FAPAQE a été initié en 2015 pour favoriser au sein des EÉSAD le développement des compétences sur les services d’assistance personnelle à domicile.

 

En 2019-2020, FAPAQE, c’est

  • 439 préposés d’aide à domicile formés
  • 875 préposés d’aide à domicile ayant débuté et/ou terminé la formation
  • 55 EÉSAD participantes

Depuis le début du programme, ce sont

  • 310 cohortes de formation terminées ou en cours
  • 2 317 participants ayant terminé et/ou ayant été reconnus aux 8 compétences de la formation
  • 3 077 participants ayant bénéficié d’une reconnaissance d’acquis

AFFAIRES PUBLIQUES

Les conseillers en affaires publiques disponibles au Réseau de coopération des EÉSAD ont porté de nombreux dossiers pour les membres.

Liste des interventions
  • Participation aux consultations prébudgétaires 2020-2021
  • Organisation du Forum des partenaires du soutien à domicile
  • Représentations pour l’ouverture du panier de services du PEFSAD afin d’y inclure les services d’assistance personnelle
  • Représentations pour la bonification de l’aide variable du PEFSAD
  • Participation aux travaux du comité d’évaluation du PEFSAD
  • Rencontres avec les partenaires gouvernementaux sur les besoins de main-d’œuvre dans les EÉSAD
  • Rencontre avec la ministre de la Santé et des Services sociaux
  • Représentations auprès du Conseil du trésor afin de modifier la Loi sur les contrats des organismes publics (LCOP)
  • Rencontres statutaires avec les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)
  • Tournée régionale des EÉSAD au sujet des conditions de travail des préposées d’aide à domicile
  • Accompagnement de plusieurs EÉSAD dans leurs démarches de bonification des conditions de travail de leurs préposées d’aide à domicile
  • Création d’une équipe pluridisciplinaire pour soutenir les EÉSAD dans la gestion du changement reliée à la COVID-19
    • Élaboration de documents informatifs
    • Services-conseils individualisés
  • Relations médias sur le rôle des EÉSAD pendant la pandémie
  • Représentations gouvernementales afin de faire reconnaitre les services des EÉSAD comme étant essentiels lors de la pandémie
  • Représentations gouvernementales pour l’attribution de mesures compensatoires lors de la pandémie
  • Représentations gouvernementales pour l’attribution de primes d’exposition à la COVID-19
  • Veille et production de contenu informatif sur l’ensemble des mesures gouvernementales en lien avec la COVID-19
  • Veille sur l’ensemble de l’actualité relié au soutien à domicile et à la pandémie de la COVID-19

GESTION DE PROJETS

ENTENTE DE PARTENARIAT POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COOPÉRATIVES

L’Entente de partenariat pour le développement des coopératives, signée par le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation au bénéfice des réseaux coopératifs québécois, est un outil de développement des EÉSAD.

Services de suivi spécialisé et d’accompagnement

Les services de suivi et d’accompagnement spécialisé admissibles à l’Entente de partenariat relative au développement des coopératives, visent à offrir des services de suivi spécialisé aux coopératives en matière de support à la vie associative, de planification stratégique, d’amélioration des pratiques de gestion et de consolidation des activités économiques. Dans le cadre de l’Entente de partenariat, l’aide financière, plafonnée et représentant 70 % des coûts d’intervention, est couverte par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI). La partie non couverte par le ministère est mutualisée à même les contributions annuelles des coopératives membres du Réseau.

Le Réseau offre donc ce suivi spécialisé à ses coopératives membres sous la forme d’une banque d’heures, disponible sans frais supplémentaires pour l’EÉSAD. Le financement de l’Entente de partenariat permet au Réseau de rendre des services de qualité à faible coût et d’être disponible pour accompagner ses coopératives membres lorsque besoin est. Considérant que l’Entente de partenariat est exclusive aux coopératives, un service d’accompagnement équivalent est également offert aux OBNL membres du Réseau au prorata de leur contribution annuelle, et ce, encore une fois sans frais supplémentaires pour l’EÉSAD.

Projets structurants

Gain de notoriété pour le secteur des services à domicile

Dans un contexte de concurrence croissante, le Réseau a entrepris de structurer ses communications corporatives en ciblant et conceptualisant les outils de communication nécessaires à une action concertée efficace pour la notoriété des EÉSAD.

Sensibilisation citoyenne et formation - Inclusion de la main d'oeuvre immigrante en service d'aide à domicile

Le Réseau a posé les bases d’une campagne de sensibilisation, et ce, tant auprès de la clientèle des EÉSAD que de la population québécoise en général. L’objectif est de faire la promotion de la diversité culturelle de la main-d’œuvre, comme un levier fort de développement de services, notamment en matière de continuum et de qualité des services rendus par les EÉSAD à leurs usagers.

Enquête relative à la rémunération des préposé-es d'aide à domicile

Ce projet a consisté en la production d’un rapport contenant les données sur la rémunération en vigueur au sein du marché et des EÉSAD, ainsi que les recommandations susceptibles d’améliorer les capacités d’attrait et de fidélisation des ressources humaines.

Soutien au processus d'implantation d'espace de pratique de gériatrie sociale (secteur Services à domicile, services à la personne et santé)

De concert avec la Fondation AGES, les diverses démarches réalisées tout au long du projet, dont la revue de littérature ainsi que les rencontres de travail effectuées avec les dirigeants des EÉSAD et des coopératives de santé, ont permis de recueillir des données pertinentes concernant la gériatrie sociale et, ainsi, d’élaborer des protocoles d’implantation d’espace de pratique de la gériatrie sociale afin de déployer les services dans les diverses régions du Québec.

PROGRAMME D’AIDE AUX FÉDÉRATIONS ET CONFÉDÉRATION 2017-2019

Analyse des besoins en service d’assistance personnelle au Québec 2017-2023

Avec le soutien financier du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité et du ministère de l’Économie et de l’Innovation, le Réseau mène actuellement une étude sur les conséquences de l’ouverture du panier de services admissibles au PEFSAD, en regard des services d’assistance personnelle, ainsi que sur les besoins en service du réseau de la santé, tant pour les heures référées que non-référées, et ce, pour les prochaines années.

FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN D’OEUVRE

Offre de formation de formateurs en répit et stimulation des aînés

Ce fonds de la Commission des partenaires du marché du travail a permis de bonifier la mise en œuvre du programme FAPAQE.

Ce sont 20 formatrices FAPAQE qui ont été formées aux techniques de répit et de stimulation des aînés, afin d’être en mesure de former les préposé-es d’aide à domicile dans ce domaine.

PROGRAMME DE SOUTIEN À L’INNOVATION EN ÉCONOMIE SOCIALE

Transport - accompagnement des aînés

Avec l’appui du ministère de l’Économie et de l’Innovation, ce projet a permis aux diverses régions du Québec de développer des services de transport-accompagnement pour répondre aux besoins non comblés des aînés, afin d’améliorer la qualité de vie de ces derniers, et ce, en concertation et en complémentarité avec les partenaires des milieux.

CRÉNEAU DES ENTREPRISES COLLECTIVES EN SERVICE AUX PERSONNES ÂGÉES AUTONOMES OU EN PERTE D’AUTONOMIE

Faciliter et sécuriser le bain des aînés : Hygiène 2.0

Avec le soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation, le Réseau a été partenaire en soutien à la réalisation du projet « Faciliter et sécuriser le bain des aînés: outiller les EÉSAD de l’app hygiène 2.0 » porté par le Centre de recherche sur le vieillissement.

Le but de cette recherche-action était de structurer un partenariat entre les acteurs les EÉSAD, les soins et services dans les programmes de soutien à domicile (SAD) des CIUSSS, des partenaires de l’entreprise privée (ex., fournisseurs d’aide technique et informaticiens), avec le soutien d’une équipe de recherche dédiée à améliorer la qualité de vie et l’autonomie des aînés québécois, plus précisément, au regard de l’aménagement sécuritaire de la salle de bain.

FORMATION DES DIRIGEANTS

Près de

390 h

de formation.

majoritairement pour le développement de formations aux EÉSAD

 

Quelques exemples de formations données auprès des membres sur place ou en ligne :

  • Rôles et responsabilités
  • Compréhension du coût de revient

Parmi les formations développées, notons :

  • Gestion du changement
  • La gestion d’équipe partiellement et entièrement à distance
  • Sensibilisation à la gériatrie sociale
  • Comment retenir et mobiliser les employés lors de périodes difficiles?
  • Gestion de la diversité de la main d’œuvre
  • Détresse psychologique
  • Gestion de la présence au travail
  • Formation sur la stratégie en médias numériques

La plupart de ces formations ont été développées en mars, dans les débuts de la pandémie.

 

TRIE

Le TRIE, pour Techniques de Recrutement Innovantes des EÉSAD, est un projet qui a pris forme à l’automne 2017 pour venir appuyer la Stratégie 5000 visant l’embauche de 5000 préposé-es d’aide à domicile pour les EÉSAD du Québec.

L’objectif du TRIE est d’offrir une aide parallèle aux efforts de recrutement des EÉSAD afin de générer une plus grande quantité de candidatures, en se concentrant sur les premières étapes du processus de recrutement, c’est-à-dire la création de l’offre d’emploi, la publication des offres (affichages) et la réception de candidatures.

Mesures prises au cours de l’année pour améliorer le service 

  1. Envoi d’un courriel – Formulaire pour cibler rapidement les disponibilités des candidats
    • L’envoi du formulaire permet d’envoyer directement le CV plus rapidement aux EÉSAD
    • L’envoi du formulaire permet d’avoir un plus haut taux de réponses des candidats
  2. Affichage des offres d’emplois sur Indeed
  3. Renouvellement fréquent des offres sur Indeed

En 2019-2020, ce sont plus de

3000 candidatures

qui ont été envoyées aux EÉSAD participantes.

PLUMITIFS

Notre service de vérification des plumitifs consiste à vérifier à la date de la demande de vérification s’il y a des dossiers d’inscrits au plumitif criminel et pénal de toutes les juridictions de chacun des districts judiciaires du Québec ainsi qu’au plumitif criminel des Cours municipales. Le service est effectué via le site de la SOQUIJ.

En 2019-2020, ce sont près de

2900 vérifications

qui ont été effectuées.

Aidechezsoi.com

aidechezsoi.com est le portail national de l’aide à domicile au Québec, une plateforme Web unique où il est possible de trouver l’EÉSAD la plus proche de son domicile pour recevoir des services de soutien à domicile ou poser sa candidature.

En 2019-2020, aidechezsoi.com, c’est :

  • 1 886 demandes de service
  • 2 301 candidatures reçues
  • 119 342 visites

Au-delà du site Web, le Réseau anime une page Facebook qui a connu une progression de 8 % de son nombre d’abonnés au cours de l’année.

7 613 abonnés
sur la page aidechezsoi.com

En 2019-2020,

66 EÉSAD

ont participé au programme dont la notoriété bénéficie à l’ensemble du secteur.

Ressources professionnelles.

Grâce à son entente avec le Consortium de ressources et d’expertises coopératives, le Réseau de coopération des EÉSAD est en mesure d’offrir plusieurs expertises à ses membres.

Plus les EÉSAD sollicitent les ressources professionnelles à leur disposition, plus celles-ci sont disponibles et diversifiées.

Événements.

JOURNÉES NATIONALES DU RÉSEAU

Les membres du Réseau ont eu l’occasion de se réunir trois fois.

3-4 avril 2019

Thème :
C’est pour elles que nous sommes là

Près de 80 participants

Sujets :

  • Échanges de pratiques gagnantes
  • Atelier de codéveloppement au sujet des conditions de travail et les services offerts aux usagers
  • Dossiers politiques
  • Présentation de Monsieur Pierre J. Durand, directeur scientifique du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec, professeur titulaire et directeur de la Direction de l’imputabilité sociale et du professionnalisme de la Faculté de médecine de l’Université Laval « L’aide à domicile à l’heure de l’augmentation des besoins, de la rareté de la main d’œuvre et de l’invasion du privé : quels défis pour les EÉSAD »
  • Dîner d’affaires avec les professionnels du Réseau
11-12 septembre 2019

Thème :
Usagers et préposés, un défi quotidien

Près de 80 participants

Sujets :

  • Présentation de Monsieur Pierre J. Durand, directeur scientifique du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec, professeur titulaire et directeur de la Direction de l’imputabilité sociale et du professionnalisme de la Faculté de médecine de l’Université Laval
  • Présentation et travail en tables rondes au sujet de la main-d’œuvre
  • Conférence de Karine Nadeau sur la marque employeur
  • Dossiers affaires publiques
  • Clin d’œil sur l’élection fédérale
  • Panel sur l’utilisation des nouvelles technologies
  • Ateliers sur les pratiques innovantes et sur le marketing de l’emploi
  • Dîner d’affaires avec les professionnels du Réseau
5-6 décembre 2019

Thème :
Perspectives pour un géant à la croisée des chemins.

Près de 80 participants

Sujets :

  • Exercice d’orientation stratégique (vision, mission, valeurs)
  • Différentes activités telles que Le chemin parcouru, un regard historique sur les EÉSAD / Les défis et enjeux des EÉSAD, exercice de Forces, faiblesses, opportunités et menaces (FFOM)
  • Survol des dossiers en cours : Intelligence artificielle, Sensibilisation de la main-d’œuvre immigrante, Notoriété et la Gériatrie sociale
  • Dîner d’affaires avec les professionnels du Réseau

Troisième journée nationale des préposé-es d’aide à domicile

« Si depuis la création des EÉSAD, des milliers de femmes ont massivement intégré le marché de l’emploi, le travail dit invisible, majoritairement effectué par celles-ci, n’a fait que croître et se complexifier au fil des années. Parfois mères, étudiantes ou proches aidantes, les membres de nos équipes occupent des fonctions qui vont au-delà du strict travail ménager. C’est un travail qui demande une implication aussi grande du corps et de l’esprit, que du cœur. »

– Marie-Claude Gasse, directrice générale de Coup de main à domicile et instigatrice de la Journée nationale des préposées et préposés d’aide à domicile

Le 29 mai 2019, les EÉSAD ont salué le travail de leurs préposées et préposés par la mise en place, notamment, d’un concours sur la Page Facebook de son portail Web aidechezsoi.com et par l’organisation de nombreuses activités régionales de reconnaissance.

Forum des partenaires du soutien à domicile

Le mardi 16 avril 2019, à Montréal, ont été réunies plus d’une dizaine d’organisations contribuant au soutien à domicile des personnes en perte d’autonomie pour poser les bases d’une meilleure concertation de leurs activités au bénéfice des usagers.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux et l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux étaient également présents à titre d’observateurs.

Très apprécié par les participants, cet exercice a permis de mieux situer les différents intervenants en soutien à domicile et d’apprécier la richesse de leurs activités respectives.

Partenariats.

Merci à nos partenaires!

418 622-1001

Lundi au vendredi
8h30 à 16h30