Annonce de la ministre – les EÉSAD à l’œuvre en gériatrie sociale

Communiqués

31 mai 2024


Québec, 31 mai 2024 – La confirmation vendredi par la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Mme Sonia Bélanger, du financement pour les trois prochaines années d’une quinzaine d’initiatives en gériatrie sociale au sein d’entreprises d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD) est d’excellent augure pour notre projet d’implanter cette approche de façon structurée dans l’ensemble des EÉSAD membres du Réseau de coopération des EÉSAD, se réjouit son directeur général, M. J. Benoit Caron.

Les sommes consenties pour soutenir ces initiatives, au cours des trois prochaines années, ont été dévoilées durant l’événement « La fierté de vieillir » tenu le 31 mai dans le cadre de la Politique gouvernementale Vieillir et vivre ensemble.

Cette confirmation fait suite au dépôt d’un projet conjoint avec la Fondation AGES, un partenaire avec lequel le Réseau de coopération des EÉSAD se réjouit de coopérer. L’appui de la ministre Bélanger survient également suivant les résultats très prometteurs obtenus dans le cadre des projets pilotes dans des EÉSAD notamment et accompagnés par la Fondation AGES au cours des dernières années.

« Nous remercions la ministre pour ce financement sur 3 ans qui assurera le déploiement et la pérennisation d’initiatives en gériatrie sociale dans une quinzaine d’EÉSAD. Grâce au financement obtenu, les EÉSAD sélectionnées pourront assumer le salaire de navigatrices qui recevront les alertes à la suite aux repérages effectués par les aides à domicile agissant à titre de sentinelles au quotidien lors de leurs visites chez les aînés. Les EÉSAD constituent un véhicule idéal pour porter des initiatives en gériatrie sociale », souligne le président du Réseau de coopération des EÉSAD, M. Martin-Charles Saint-Pierre.

Les navigatrices investigueront les alertes reçues par les aides à domicile lors de visite à domicile puis transmettront l’information pertinente aux cliniciens associés au projet afin que ceux-ci échangent sur le meilleur suivi à donner à l’alerte reçue. Le tout dans l’optique d’agir de façon préventive et de solutionner les conditions pouvant entraîner la perte d’autonomie.

« Nous espérons que cette bonne nouvelle soit qu’un premier pas qui annonce le déploiement, dans un avenir rapproché, de la gériatrie sociale dans toutes les EÉSAD de toutes les régions du Québec afin qu’un plus grand nombre d’aînés puissent bénéficier de cette approche préventive innovante qui a fait ses preuves », conclut le directeur général du Réseau de coopération des EÉSAD, M. J. Benoit Caron.

À propos du Réseau de coopération des EÉSAD

Les EÉSAD sont présentes dans toutes les régions administratives du Québec. Ces entreprises, administrées principalement par et pour leurs usagers et exploitées à des fins non lucratives, sont des organisations de proximité ancrées et voulues par leurs communautés. Elles offrent plus de 7,7 millions d’heures de services à près de 100 000 personnes, dont près de 1,7 million d’heures de services d’assistance personnelle et 6 millions d’heures de services en aide à la vie domestique. Les EÉSAD emploient plus de 9 400 personnes, dont 9 000 aides à domicile possédant les compétences et l’expertise requises afin d’assurer un soutien et des services à domicile de qualité aux citoyens qui en ont besoin.

Pour en savoir sur les EÉSAD, visitez https://chezmoipourlavie.com.

Pour en savoir plus sur les services, visitez le www.aidechezsoi.com.

Pour devenir aide à domicile : https://jaideadomicile.com

 

– 30 –

 

Source :
Luka Aubin-Jobin
Conseiller principal aux affaires publiques
581-309-3188
Information :
J. Benoit Caron
Directeur général
418-717-8882